Another teacher’s website

  http://bit.ly/9wKZlE copy to clipboard + http://bit.ly/9wKZlE RSS

Les lecteurs de disques

Les lecteurs de disques

par SteF, le 9 février 2007 (maj 7 novembre 2009) BY-SA
commentez ce billet

Donnez votre avis
2 votes

Sommaire

Ils existent sous plusieurs formes : platines « de salon » autonomes, lecteurs montés sur un ordinateur ou encore baladeurs, et ils acceptent plusieurs types de supports : CDs et DVDs réinscriptibles ou pas.

Lecteurs de CD

On distingue 2 types de CDs (les supports sont identiques, c’est le format de ce qui y est gravé qui diffère)

  • un CD-audio ne contient que du son, sous forme de pistes non nommées mais numérotées. La capacité est en général de 74 minutes.
  • un CD-ROM ou CD de données contient des fichiers informatiques organisés dans une arborescence identique à celle d’un disque dur ou d’une clé USB, on peut y stocker tout type de données.

Les lecteurs de CD-audio (platines de salon, baladeurs) ne lisent en règle générale que des CD-audio, à moins qu’il ne soit spécifiquement spécifié qu’ils puissent aussi lire les CD-ROM sur lesquels ont été gravés des fichiers mp3. Les logos des formats lisibles par un lecteur donné apparaissent en général sur la façade de celui-ci.

L’utilisation d’un tel lecteur en classe pour diffuser des documents au format mp3 implique en amont des opérations de conversion et de gravure systématiques.

Les logiciels de gravure fournis avec un graveur proposent en général de convertir des fichiers mp3 en format audio. Néanmoins, lorsqu’un CD-audio est gravé il est finalisé et on ne peut pas ajouter de nouvelles pistes ensuite, il faut le regraver intégralement si le support le permet – support réinscriptible RW – et si la platine utilisée accepte ce type de support.

Un lecteur de CD-audio est donc approprié pour lire des CDs industriels (musique, CDs de manuels, etc.), et il est également possible de l’utiliser pour diffuser ses propres ressources, même si c’est un petit peu contraignant en amont [1].

Lors de l’utilisation en classe, l’accès direct aux pistes et la possibilité d’utiliser une télécommande en font un outil pratique et confortable. Il est conseillé de tenir à jour un index sur papier de chaque disque, pour pouvoir savoir à quoi correspond exactement chaque piste, puisqu’elles sont numérotées mais pas nommées (vous pouvez aussi l’imprimer à partir du logiciel de gravure, juste après avoir effectué celle-ci). La contrainte majeure étant la nécessité de graver (opération beaucoup plus simple que le transfert de fichiers vers une clé USB) sur des supports consommables.

Lire aussi
- Graver sur CD
- Débiter un fichier en plusieurs parties

Lecteurs de DVD

Les lecteurs de DVD quant à eux sont en général capables de lire de nombreux formats audio et vidéo, y compris des fichiers mp3.

Une platine DVD est donc un lecteur très polyvalent qui nous permettra de diffuser de nombreux types de documents :

  • sons (CD-audio, fichiers mp3 sur CD-rom ou DVD-rom)
  • images et séries ordonnées d’images (diaporama)
  • vidéo (les formats lisibles varient selon les modèles)
  • texte : sous forme d’images, ou sous-titrage pour un fichier video si la platine est compatible.
  • contenu interactif texte + image + vidéo + son sur un DVD-vidéo (beaucoup de travail en amont ou ressource toute prête)

Néanmoins, la souplesse d’utilisation n’est véritablement atteinte que si on a soi-même accès à un graveur en amont, pour préparer ses supports. Contrairement à un CD-audio, on peut ajouter des données à celles déjà gravées sur un CD-rom ou un DVD-rom.

A condition donc de pouvoir utiliser un graveur sans contraintes, l’utilisation est simple et ergonomique. La création des supports est relativement rapide, et il est possible de préparer des ressources au coup par coup [1].

Pour la mise en oeuvre, l’accès aux ressources est très rapide (surtout si on utilise une télécommande). La navigation à l’intérieur d’un document est grandement facilitée s’il est débité en unités logiques, et si les segments sont logiquement nommés afin qu’ils s’enchaînent correctement. Cela permet également de baliser la grille d’écoute. Le but étant de minimiser les opérations de navigation et de calage pendant la mise en oeuvre, pour proposer à l’apprenant des énoncés complets, non tronqués.

Note
Les DVDs vierges existent en plusieurs formats : + ou -, R ou RW. On choisit + ou – en fonction des caractéristiques du graveur qu’on utilise, mais une fois gravé cette distinction n’a plus aucune imprtance, les lecteurs lisent indifféremment les deux types. R signifie qu’on ne peut pas effacer les données qu’on a gravées pour en graver d’autres, RW signifie qu’on peut.

Lire aussi
- Organiser ses fichiers
- Débiter un fichier en plusieurs parties
- Graver sur CD ou DVD

Lien
- DVDStyler – logiciel libre de DVD authoring

Photo - "RCA Victor Special" Portable Phonograph par Kozy Shack cc-BY-NC-SA.


Notes

[1à noter que de plus en plus de lecteurs de CD/DVD sont maintenant munis d’un port USB qui permet de lire des fichiers contenus sur une clé ou un disque dur externe, ainsi on supprime la contrainte de la gravure tout en gardant le confort d’utilisation de la télécommande

Retour en haut de la page

7/7 Sommaire de la rubrique Précédent Suivant

Conditions d'utilisation

Le billet ci-dessus « Les lecteurs de disques » par Stephane Busuttil, ainsi que — sauf mentions spécifiques — tous les documents accessibles sur cette page sont librement mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

+ de détails

Votre avis sur cette page

2 votes

Vos réactions

Laissez ci-dessous vos commentaires, précisions, remarques et questions. Vos contributions ne s'affichent publiquement qu'après validation, trop de spam sinon.

Commenter
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    texte
Qui êtes-vous ?

Retour en haut de la page

Diffusion

Cette partie se propose de faire un peu le tour des différents moyens, outils et matériels pour amener des documents audio, capturés et aménagés, de son ordinateur aux oreilles des apprenants (ou des collègues).

6 autres articles dans cette rubrique

Morceaux choisis


Contribuez à maintenir ces pages sur la toile.
Paiement sécurisé par Paypal ou CB

Frais d'hébergement depuis 2009 : 230 €
Total des dons depuis 2009 : 99 €

Another Teacher's Website est motorisé par SPIP.

Contribuez au contenu de ce site