Another teacher’s website

  http://bit.ly/aNhAbX copy to clipboard + http://bit.ly/aNhAbX RSS

Making plans

Making plans

Séquence pour débutants

par SteF, le 30 mars 2009 (maj 14 octobre 2013) BY-SA
3 commentaires
Pièces jointes

Donnez votre avis
49 votes

Sommaire

Apprendre à parler de ses projets, de ses obligations, de sa disponibilité, à fixer un rendez-vous. Cette séquence s’adresse à des élèves de niveau débutant à intermédiaire, je la mets en oeuvre avec mes classes de BEPA ou en version allégée en 3ème EA (3ème professionnelle).

La mise en oeuvre proposée reprend à peu de choses près la progression présentée sur cet article (Encourager l’expression orale en classe de langue), en utilisant des baladeurs mp3 dictaphones. Elle peut bien entendu être adaptée selon les besoins et le matériel disponible.

Objectifs

OpenDocument Text - 17 ko
Making plans
Grille d’auto-évaluation élèves, pour faire le point avant et après l’apprentissage.

Maîtriser quelques outils langagiers de base concernant les projets à plusieurs

  • parler de ses projets
  • s’enquérir de la disponibilité et des projets d’un interlocuteur
  • être capable de convenir de projets communs

Ci-contre, la grille d’auto-évaluation utilisée (sur le modèle présenté ici). Elle est à distribuer aux élèves en tout début de séquence afin qu’ils s’auto-évaluent une première fois avant les activités d’entraînement et d’apprentissage. Ils s’évaluent également en fin de séquence, afin de mesurer les progrès qu’ils ont accomplis.

Talking about time

La première étape consiste en une révision de l’expression de l’heure, qui constitue un pré-requis incontournable pour arriver à convenir d’un rendez-vous.

Vous trouverez sur ce billet (Talking about time) quelques exercices... pour remettre les pendules à l’heure.

Liens
- Time - sur l’excellentissime et incontournable site de Michèle Henry

Next week - part I

OpenDocument Text - 48.3 ko
Making plans
Next week - part I
Mise en place et manipulation des premiers modèles.

La première activité part d’un planning imposé, que vous trouverez ci-contre assorti de ses consignes. N’hésitez pas à le modifier, et à adapter les activités proposées ainsi que les lieux à vos élèves (il est important que l’organisation de la semaine soit réaliste et vraisemblable, de leur point de vue).

L’objectif de cette première partie est de mettre en place des modèles de structures pour parler du futur.

Il est important que chaque élève dispose dans son cours de l’exercice propre, complet, corrigé, les phrases constitueront des modèles pour les activités suivantes.

Trace écrite

A la fin de l’exercice, et même si ces informations figurent déjà en partie sur le polycop, on fait réécrire les structures qu’on leur a fait utiliser, en précisant pour chacune le contexte et des exemples explicites et univoques, qu’on leur laisse choisir.

StructureContexteExemples
I will V L’évènement est souhaité, j’ai décidé de le faire ...
I won’t V Ca n’arrivera pas, parce que j’en a décidé ainsi ...
I have to V L’évènement est imposé, je n’ai pas le choix ...
I’m V-ing C’est déjà parfaitement organisé ...

Il y aurait bien entendu de nombreuses autres structures utilisables ici (I mustn’t V, I’m planning on V-ing, I might V/ I might be V-ing, I’m going to V, etc.), et on peut décider de les utiliser dès le départ, surtout si on les a déjà abordées. Néanmoins, ne cherchons pas à embrasser de trop pour éviter de ne point bien étreindre, et on sera toujours à même d’introduire ces autres structures plus tard, lorsque les premières seront bien intégrées et utilisées à bon escient et qu’ils seront demandeurs de diversification, ou tout simplement gardons-nous-les au chaud sur l’oreille pour les proposer à ceux du groupe qui seront les plus locaces, afin d’éviter qu’ils ne s’ennuyassent.

Let’s meet tomorrow

Une fois les références posés sur papier, cherchons à fixer quelques modèles oralement, tout simplement en leur faisant travailler un dialogue par coeur, car un peu de bourrage de crâne de temps en temps ne fait jamais de mal.

Voici une méthode que j’ai utilisée cette année pour cette séance et qui m’a apporté satisfaction (séance également décrite sur ce billet - Wipe’m all).

OpenDocument Text - 14.2 ko
Making plans
Exemples de dialogues à apprendre par coeur

En début d’heure, j’ai écrit avec le groupe deux dialogues modèles et interchangeables (contenu différent, mais situation et finalité identiques) dont vous trouverez ci-contre des exemples. C’est moi qui écris au tableau, les élèves ne doivent surtout pas copier, ils proposent en anglais et en français, je corrige pour qu’il n’y ait que des énoncés corrects, et je m’assure que les modèles dont j’ai besoin pour la suite de mon cours sont bien utilisés. Pourquoi deux dialogues et pas un seul ? Parce que le but est vraiment d’associer l’effort de mémorisation à une visée communicationnelle, en leur proposant 2 dialogues avec une même finalité j’ai essayé de les empêcher de ne mémoriser que les mots au détriment du sens. Est-ce-que ça marche ? Je ne sais pas, mais j’y crois !

La situation était très simple : « C’est vendredi, il est 6h, les cours sont terminés, vous êtes devant le lycée avec un copain, vous attendez votre bus et votre copain attend sa mère. Il vous reste donc 2 minutes pour convenir d’un rendez-vous pour le lendemain. »

On s’est donc retrouvés avec deux dialogues à la fois différents et très similaires, écrits au tableau. Après 5 minutes de ripitaftermi, après avoir souligné les accents toniques, biffé les « e » des « ed » et des « the », les « o » des « to », des « of » et des « for », après avoir écrit en phonétique et répété 30 fois les mots les plus compliqués, on a démarré (il restait alors à peu près 30 minutes de cours, pile poil ce qu’il faut).

J’ai mis les élèves par deux, donné un baladeur à chaque groupe, et 3 minutes à chaque groupe pour enregistrer les deux dialogues.

Au bout de 3 minutes, « Time ! », on tourne, chaque élève change de partenaire et recommence, si le groupe est en nombre impair, celui qui était seul ne l’est resté que 3 minutes.

Mais avant de recommencer, sinon ce serait bien trop facile, j’ai effacé 2 mots du tableau sur chaque dialogue. Et c’est reparti pour 3 minutes, puis 3 autres, à chaque fois en enlevant 2 ou 3 mots de chaque côté (bien penser à remplacer chaque mot par un trait, sinon c’est trop dur). A la fin de l’heure il manquait plus de la moitié de chaque dialogue, et toute la classe connaissait les deux dialogues quasiment par coeur. Pendant qu’ils enregistraient, j’ai copié les dialogues, afin de pouvoir les taper et les leur donner au cours suivant pour m’en servir comme support pour l’activité à venir, type PRL.

Le dernier enregistrement de chaque élève est récupéré et évalué, avec des critères bêtes et méchants : complétude du dialogue, précision phonologique.

Des modèles, encore des modèles

OpenDocument Text - 26 ko
Making plans - Let’s meet
Consignes pour des jeux de rôles semi-improvisés

Au cours suivant, et tant que les dialogues appris par coeur sont encore tièdes, on procède à de nouveaux enregistrements, avec une série de consignes en français qui vont leur faire produire de simples variations sur le thème des deux dialogues précédents.

On ne les laisse surtout pas rédiger les dialogues, mais on donne de nouveaux modèles au tableau, on prévoit quelques minutes à la fin du cours pour qu’ils soient copiés dans les cahiers.

On les évalue à nouveau, cette fois avec des critères fonctionnels en plus de la phonologie (voir plus loin pour la grille d’évaluation). Au cours suivant on passe en classe et on commente ensemble des morceaux choisis : improvisations heureuses, erreurs redondantes etc.

Plan de vol et tri sélectif

Au cours suivant suivant, il s’agira de reprendre et de classer tous les modèles donnés, avec des critères fonctionnels.

On peut partir d’un scénario visuel comme présenté ci-dessous, qu’on leur laissera construire par eux-mêmes.

L’objectif de chaque dialogue est donc d’arriver jusqu’au numéro 6, si ça bloque au numéro 4 on boucle et on recommence.

Par écrit (c’est un peu fastidieux mais c’est indispensable), on reprend point par point et on réécrit tous les modèles donnés, en les reclassant selon les différentes étapes du scénario, en apportant toutes les précisions (phonologiques, grammaticales etc.) nécessaires, et en utilisant un code de couleurs pour bien baliser ce qui sera réutilisable et ce qui fait partie du contexte.

  1. Asking someone about their plans
  2. Telling someone about your plans
    • Nothing planned
    • Something to do
  3. Offering someone to do something
  4. Answering the offer
    • Yes
    • No
    • Dunno yet
  5. Setting up a meeting
    • on the phone
    • live
  6. See you then

On fait également avec eux des listes ou des cartes heuristiques qui récapitulent :

  • les lieux de base où l’on peut se retrouver dans une ville, un village, en vacances, etc.
  • les différentes activités que l’on peut faire à plusieurs

Next week - part II

Ensuite, si on les juge à point, et ils devraient l’être, on peut passer aux choses sérieuses et les laisser improviser un petit peu à l’intérieur du cadre qu’on a mis en place.

OpenDocument Text - 23.9 ko
Making plans - consignes et grille d’évaluation
pour les activités next week part II & III

Ci-contre les consignes, le support et la grille d’évaluation pour l’activité suivante. La grille reprend les évaluations réalisées précédemment. On prend 5 minutes pour leur faire faire un point sur leur grille d’auto-évaluation, puis on leur donne le résultat de leurs premiers enregistrements et on prend 5 minutes de plus pour que chacun note noir sur blanc quelques objectifs de remédiation à court terme en repérant dans le cours les passages à étudier absolument.

OpenDocument Text - 10.1 ko
Making plans - blank schedule
Planning à compléter par les élèves

On leur donne un planning vierge pour la semaine suivante, leur première tâche consistera à y inscrire une série d’évènements programmés, mais sans rédiger, c’est très important. Ils ne marquent que des infos sous forme de notes : quoi, où, quand, avec qui.

La deuxième tâche (qu’on peut zapper s’ils sont vraiment prêts), consistera à réaliser un enregistrement en solo où ils expliquent ce qu’ils ont prévu de faire. C’est exactement le même exercice que celui fait par écrit précédemment, mais à l’oral, et avec un peu plus de variété dans les structures et le vocabulaire. Il est très important qu’ils ne rédigent pas ce qu’ils enregistrent : à eux de choisir en fonction du contexte le modèle à reproduire en l’adaptant. On peut les laisser enregistrer en plusieurs fois, mais ils doivent avant la fin de l’activité réussir à produire un enregistrement unique où ils expliquent l’intégralité de leur semaine. On circule et on donne toute l’aide qu’on peut. Quand on voit qu’ils n’y arrivent vraiment pas on peut même leur enregistrer vite fait un ou deux modèles qu’ils peuvent écouter et s’entraîner à reproduire avant de les utiliser dans leurs enregistrements.

La troisième tâche sera de réaliser des enregistrements à deux, planning sous les yeux, toujours en temps limité et sans pouvoir rédiger (mais ils peuvent encore consulter leurs cours), où ils vont devoir décider de faire quelque-chose ensemble, et se fixer un rendez-vous. Chaque évènement prévu devra être noté sur le planning, assorti des références de l’enregistrement réalisé (nom du partenaire, n° du baladeur, n° de la piste), pour évaluation. On peut leur laisser la possibilité de choisir parmi les enregistrements réalisés ceux qui seront évalués. On les encourage à s’aider les uns les autres, à écouter ce qu’ont enregistré les copains.

Next week - part III

Ne reste plus alors que l’inévitable évaluation finale, sans les cours et sans les mains. On peut refaire exactement l’activité précédente, en temps limité, sans accès à aucun document d’aide : préparer un planning (10 minutes), réaliser une série d’enregistrements où seront fixés des rendez-vous (4*5 minutes). Il restera alors juste le temps à la fin de l’heure pour évacuer le stress en poussant une petite chansonnette.

Modalités d’évaluation

OpenDocument Spreadsheet - 8.1 ko
Convertisseur
Pour convertir les résultats de la grille d’évaluation par objectifs en une note sur 20

Les mêmes critères d’évaluation sont utilisés pour tous les enregistrements. Pour calculer une note sur 20 à partir de l’évaluation des critères de la séquence, j’utilise le convertisseur ci-contre qui me fait une moyenne toute simple en fonction du nombre de croix de chaque colonne, sachant que « sans problème » = 20, « presque » = 15, « à peine » = 7 et « pas du tout » = 0.

En fait j’évalue deux fois sur la même grille, en utilisant deux couleurs différentes. Une première fois pour les activités réalisées avec le cours, et une deuxième fois pour l’évaluation finale. La note obtenue à l’évaluation finale est ensuite affublée d’un coefficient double de la première.

Voir aussi
- Grille d’auto-évaluation à télécharger et à adapter selon ses besoins.

Pièces jointes

PDF - 300.5 ko
Making plans
Ce document reprend l’intégralité des supports associés à cette séquence.

Toutes les pièces jointes à cette activité sont au format opendocument et nécessitent l’utilisation d’un programme compatible avec ce format pour être ouvertes et éventuellement adaptées (par exemple LibreOffice). Vous pouvez également utiliser le document PDF ci-contre qui reprend l’intégralité des supports proposés avec cette séquence (mais que vous ne pourrez pas modifier).

Photo - Hanging around par Akbar Simonse - cc-BY-NC-SA

Pièces jointes à télécharger

  • Convertisseur - OpenDocument Spreadsheet - 8.1 ko
    Pour convertir les résultats de la grille d’évaluation par objectifs en une note sur 20
    Télécharger
  • Making plans - OpenDocument Text - 14.2 ko
    Exemples de dialogues à apprendre par coeur
    Télécharger
    Aperçu avec Google Document Viewer - la mise en page sera peut-être altérée
  • Making plans - OpenDocument Text - 17 ko
    Grille d’auto-évaluation élèves, pour faire le point avant et après l’apprentissage.
    Télécharger
    Aperçu avec Google Document Viewer - la mise en page sera peut-être altérée
  • Making plans - OpenDocument Text - 48.3 ko
    Next week - part I
    Mise en place et manipulation des premiers modèles.
    Télécharger
    Aperçu avec Google Document Viewer - la mise en page sera peut-être altérée
  • Making plans - blank schedule - OpenDocument Text - 10.1 ko
    Planning à compléter par les élèves
    Télécharger
    Aperçu avec Google Document Viewer - la mise en page sera peut-être altérée
  • Making plans - consignes et grille d’évaluation - OpenDocument Text - 23.9 ko
    pour les activités next week part II & III
    Télécharger
    Aperçu avec Google Document Viewer - la mise en page sera peut-être altérée
  • Making plans - Let’s meet - OpenDocument Text - 26 ko
    Consignes pour des jeux de rôles semi-improvisés
    Télécharger
    Aperçu avec Google Document Viewer - la mise en page sera peut-être altérée
  • Making plans - PDF - 300.5 ko
    Ce document reprend l’intégralité des supports associés à cette séquence.
    Télécharger
    Aperçu avec Google Document Viewer

Retour en haut de la page

16/20 Sommaire de la rubrique Précédent Suivant

Conditions d'utilisation

Le billet ci-dessus « Making plans » par Stephane Busuttil, ainsi que — sauf mentions spécifiques — tous les documents accessibles sur cette page sont librement mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

+ de détails

Votre avis sur cette page

49 votes

3 commentaires

Aller au dernier commentaire

  • collegue d’e-teach, le 17 avril 2009 à 15:42

    bravo pour ton travail.
    c’est complet et tres progressif.
    interessant et en effet, l’oral a une place de maitre !

  • Amandine, une collègue, le 25 mai 2010 à 21:01

    Juste un grand merci pour ces idées "clé en mains" qui... me redonnent des idées !

  • marie, le 8 mars 2011 à 00:09

    Je suis bluffée par tant de talent (idées+pertinence+altruisme :) ! Bravo ! Des pages à coller de sérieux complexes aux profs "normaux" (comme moi), qui, pour le coup, sont rétrogradés au rang de "nases" ;)


Vos réactions

Laissez ci-dessous vos commentaires, précisions, remarques et questions. Vos contributions ne s'affichent publiquement qu'après validation, trop de spam sinon.

Commenter
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    texte
Qui êtes-vous ?

Retour en haut de la page

Lesson plans

Des plans de séances ou de séquences d’enseignement plus ou moins détaillés.

19 autres articles dans cette rubrique

Morceaux choisis


Contribuez à maintenir ces pages sur la toile.
Paiement sécurisé par Paypal ou CB

Frais d'hébergement depuis 2009 : 230 €
Total des dons depuis 2009 : 99 €

Another Teacher's Website est motorisé par SPIP.

Contribuez au contenu de ce site