Another teacher’s website

  http://bit.ly/fgCzTM copy to clipboard + http://bit.ly/fgCzTM RSS

Ecoute individuelle vs écoute collective

Ecoute individuelle vs écoute collective

par SteF, le 9 décembre 2010 (maj 26 juin 2013) BY-SA
1 commentaire

Donnez votre avis
14 votes

Après plusieurs années à utiliser des baladeurs en classe, je me rends compte que je ne les utilise presque plus pour les activités d’entraînement à la compréhension, mais presque exclusivement pour les évaluations.

En entraînement, je préfère en général les écoutes collectives, qui me permettent de mieux guider le cheminement des élèves, qui permettent aussi et surtout de mélanger écoute, expression et interaction, mélange selon moi indispensable pour envisager l’apprentissage de la langue.

Pour l’évaluation de la compréhension par contre, plus besoin d’interaction, et l’écoute individuelle et autonome est parfaite. Chaque élève est dans sa bulle, avec son enregistrement et sa grille de compréhension.

Photo - Look to the skies - cc-BY-NC killthebird

Retour en haut de la page

2/10 Sommaire de la rubrique Précédent Suivant

Conditions d'utilisation

Le billet ci-dessus « Ecoute individuelle vs ecoute collective » par Stephane Busuttil, ainsi que — sauf mentions spécifiques — tous les documents accessibles sur cette page sont librement mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

+ de détails

Votre avis sur cette page

14 votes

1 commentaire

  • Kédem Ferré, le 23 décembre 2010 à 14:33

    C’est vrai que l’écoute collective permet un meilleur guidage et une interaction indispensable en cours de langue. Pour autant, je trouve que l’utilisation d’une écoute individuelle est également intéressante dans certains cas pour amener les élèves à mieux préparer l’interaction en classe. Pour ce que j’en ai testé, associée à une formulaire Google, l’écoute individuelle (en cours ou à la maison) est une manière de personnaliser l’écoute.

    Ceux qui ne comprennent pas très vite, parce qu’ils ne connaissent pas et donc ne reconnaîtront pas, parce qu’ils n’ont pas acquis de méthode d’écoute et d’élucidation, ceux-là écoutent et réécoutent, mais ne comprennent pas mieux pour autant.

    C’est vrai en partie, mais je dirais aussi que pour certains élèves d’un niveau moyen, l’écoute individuelle leur permet de se concentrer sur les passages qui leur posent problème, et c’est d’ailleurs les retours que j’ai eu de la part des élèves. Mais c’est sûr que ça ne doit pas "remplacer" l’écoute collective.


Vos réactions

Laissez ci-dessous vos commentaires, précisions, remarques et questions. Vos contributions ne s'affichent publiquement qu'après validation, trop de spam sinon.

Commenter
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    texte
Qui êtes-vous ?

Retour en haut de la page

Utiliser des documents audio en classe

Quelques lignes directrices concernant l’utilisation de ressources sonore en cours de langues vivantes, essentiellement pour travailler la compétence de compréhension de l’oral. Pour les manipulations techniques concernant les fichiers audio, consultez les tutoriels (...)

9 autres articles dans cette rubrique

Morceaux choisis


Contribuez à maintenir ces pages sur la toile.
Paiement sécurisé par Paypal ou CB

Frais d'hébergement depuis 2009 : 230 €
Total des dons depuis 2009 : 99 €

Another Teacher's Website est motorisé par SPIP.

Contribuez au contenu de ce site