Another teacher’s website

  http://bit.ly/xAU7ZB copy to clipboard + http://bit.ly/xAU7ZB RSS

Raconter une blague

Raconter une blague

par Rodolphe Maurel, le 22 février 2012 (maj 24 novembre 2012) BY-SA
7 commentaires
Pièces jointes

Donnez votre avis
28 votes

Sommaire

Je vais vous présenter ici, comment j’ai abordé ce thème avec mes troisièmes.

Raconter une blague est à mon avis une des choses les plus difficiles, dans le domaine de l’expression en continu, que l’on peut demander à un élève.

En effet, le minimum requis pour l’élève est de pouvoir :
- maîtriser tout le lexique nécessaire,
- rassembler toutes ses connaissances en peu de temps,
- ne pas interrompre sa narration,
- avoir une prononciation correcte pour que la blague soit comprise,
- maîtriser styles directs et indirects (faire parler les personnages et les faire interagir),
- ne pas rater la chute

Ceci est le minimum requis que l’on va demander à tous les élèves. Pour les bons élèves en revanche, le défi va être de pouvoir faire vivre la blague, par exemple :
- adopter la bonne intonation,
- rajouter des gap fillers
- s’éloigner du texte écrit pour rendre la blague plus attrayante (so the guy...)

Choix de la blague

- La blague doit être suffisamment longue pour pouvoir se prêter à un exercice de prise de parole en continu, mais l’exercice ne doit pas être infaisable.
- Elle doit comporter les éléments linguistiques et phonologiques sur lesquels nous souhaitons travailler,
- Elle doit comporter plusieurs parties. Nous savons que des élèves n’arriveront pas au bout. Nous devons donc pouvoir évaluer s’ils ont pu au moins présenter la scène, la première étape... Cela nous permettra de réaliser une grille de notation qui nous simplifiera la correction.

Voici donc la blague que j’ai choisie. elle provient du site ESL jokes dans lequel vous trouverez des blagues classées par points de grammaire.

An old pirate was sitting in the bar. He was smoking a pipe and drinking a glass of rum. He was wearing an eye patch and he had a parrot on his shoulder and a wooden leg. Instead of his right hand he had a metal hook. A young sailor was chatting with the pirate and he asked him about his adventures at sea.

‘So, how did you lose your leg ?’, the young man asked the pirate.

‘Arrr ! ,’ said the pirate, ‘You see, some sharks were circling the ship when I fell overboard. Luckily, my men pulled me back onto the ship before the sharks ate me completely, but one of the sharks got my leg.’

‘And how about the hook on your hand ? How did you lose your hand ?’

‘I was boarding a ship when another sailor cut off my hand with a sword.’

‘That’s amazing ! What a life full of adventures !’ said the young man.

‘And how about your eye ? How did you lose that ?’
‘I was eating a grapefruit when the juice went into my eye.’

‘But I don’t understand. How did you lose your eye from the grapefruit juice ?’

‘Arrr !’ said the pirate, ‘it was my first day with the new hook.’

Modification éventuelle du texte

Il serait dommage de ne pas se permettre de toucher au texte original pour atteindre certains objectifs. Ainsi, nous venions de voir BE USED TO. J’ai donc modifié la chute en :

‘Arrr !’ said the pirate, ‘I wasn’t used to my new hook yet.’

Anticipation des difficultés phonologiques et grammaticales

Grammaire : j’ai prévu, avec cette blague de travailler
- les 2 prétérits,
- la différence antre A et THE (An old pirate was sitting in A bar at A table. A young pirate came into THE bar and sat at THE table).
- le style indirect (He asked him if he could tell him...)

Phonologie :
- la différence entre pirate et parrot,
- the devant un son vocalique,
- les liaisons (an old pirate)
- éviter le h (eye, old) ou le mettre (hook)
- le son sh (shark, ship)
- le th de another

Travail en classe

Je vais tout d’abord raconter l’histoire ( sauf la chute) en m’appuyant sur des images que je diffuse à l’aide du vidéo-projecteur. Je vais lentement afin de ne perdre personne, insistant bien sur les mots importants, les faisant répéter aux élèves.

Dans un deuxième temps, je vais demander aux élèves de commencer à raconter l’histoire. Nous allons procéder par étapes.

1) Présentation de la scène (environ 20 minutes). Mise en place des 2 prétérits et de la différence d’emploi entre A et THE (An old pirate was sitting in a bar at a table. A young sailor came into the bar and sat at the table with the old pirate.). Il est important que le maximum d’élèves le fasse afin de corriger la prononciation. On commence naturellement par les meilleurs et peu à peu l’exercice devient abordable pour tous, si tant est qu’ils soient concentrés car l’effort de mémorisation est important. A la fin de cette première étape, le vocabulaire est noté au tableau.

La fin de l’heure sera consacrée à de l’écrit. Les élèves devront écrire la présentation de la scène sur leur cahier.

Notez qu’à ce stade là, les élèves ne savent pas qu’il s’agit d’une blague.

La séance suivante sera consacrée au reste de l’histoire selon le même principe. On reprend la présentation (on peut aussi la faire jouer par 2 élèves et un narrateur)
et on continue à répéter les questions (how did you lose your ...) et les réponses (I was boarding a ship and another pirate cut off my hand with his sword) jusqu’à la chute.

Travail en salle informatique

Comme d’habitude, j’ai prévu de laisser du temps aux élèves pour travailler les différents aspects en autonomie :
- le vocabulaire,
- les points de grammaire,
- et enfin, de pouvoir se confronter à un exercice de compréhension orale de la blague que j’ai faite enregistrer par un locuteur natif (merci à Patrick Moore !)

Ces activités sont en ligne et l’élève peut les refaire à sa guise de chez lui.

Évaluation

Il me faudra ensuite environ 5 séances, lors de travaux divers, pour enregistrer les élèves avec un dictaphone et les évaluer. Bien entendu, les élèves n’ont droit à aucun document. La blague entière doit être mémorisée.

L’avantage de cette blague est qu’elle comporte plusieurs parties. On peut donc concevoir un barème pour chaque partie. Ainsi, un élève qui n’arrive pas au bout n’est pas totalement pénalisé.

Typiquement, on pourra donner X points si :
- l’élève arrive à présenter la scène de façon minimale.
- l’élève arrive à présenter la scène en utilisant le les points de grammaire étudiés (was + Ving, a / the) avec une prononciation et une intonation de bonne qualité.
- l’élève arrive à faire vivre la blague, fait parler les personnages...
etc.

Conclusion

Je me suis bien amusé et je pense que les élèves ont apprécié et appris beaucoup de vocabulaire en peu de temps. De plus, nous avons travaillé une véritable compétence lors de cette PPC. La plupart des productions étaient plutôt bonnes et, chose qui me fait dire que l’activité était bien choisie, très peu d’élèves n’avaient pas fait le travail demandé.

Et après ?

Il serait intéressant de demander aux élèves de raconter leur propre blague. Cela fera sans doute l’objet d’un autre article tôt ou tard.

Pour se faire plaisir...

Écoutons Bastien raconter la blague.

This div will be replaced

Photo — détail de lol par Neolao — cc-BY-SA

Pièces jointes à télécharger

  • An Old Pirate - OpenDocument Presentation - 1.3 Mo
    Une PAO avec les images afin de structurer la narration. Elles
    serviront non seulement à la compréhension lors de la 1e lecture mais
    permettront aussi aux élèves de se souvenir des différentes étapes lors
    des premiers exercices.
    Crédits - Marie Dossogne - cc-BY-SA
    Télécharger

Retour en haut de la page

4/20 Sommaire de la rubrique Précédent Suivant

Conditions d'utilisation

Le billet ci-dessus « Raconter une blague » par Rodolphe Maurel, ainsi que — sauf mentions spécifiques — tous les documents accessibles sur cette page sont librement mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

+ de détails

Votre avis sur cette page

28 votes

7 commentaires

Aller au dernier commentaire

  • EV, le 22 février 2012 à 17:01

    Nice activity, thanks :)

  • Bea, le 23 février 2012 à 02:47

    Vraiment sympa !!! Thanks !

  • Marie-Hélène Fasquel, le 24 février 2012 à 08:42

    GREAT as usual !!!!!! !thanks a lot dear friends ! :) (Stéphane & Rodolphe)

  • Laurence Bernard, le 16 mars 2012 à 20:26

    Rod, here’s a video that could work well with your lesson. Enjoy as much as I enjoyed reading your article http://www.youtube.com/watch?v=KLPIMHfbKr4

  • Laurence Bernard, le 17 mars 2012 à 02:23

    and here’s the bit that I would extract from the scene to anticipate, and/or guess the sequel : lol, mdr
    http://www.tubechop.com/watch/301996

  • Bridg58, le 6 octobre 2012 à 14:44

    Excellent ! Trop bon travail ! Je suppose que les élèves ont adoré !

  • mdossogne, le 18 novembre 2012 à 14:41

    Bonjour,

    Je compte utiliser cette leçon avec mes élèves et je viens de faire un petit powerpoint avec les images afin de structurer la narration (elles serviront non seulement à la compréhension lors de la 1e lecture mais permettront aussi aux élèves de se souvenir des différentes étapes lors des premiers exercices).
    Comment puis-je faire pour la partage avec vous et l’uploader sur ce site ?

    Un tout grand merci pour ces leçons...so brilliant !

    Marie


Vos réactions

Laissez ci-dessous vos commentaires, précisions, remarques et questions. Vos contributions ne s'affichent publiquement qu'après validation, trop de spam sinon.

Commenter
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    texte
Qui êtes-vous ?

Retour en haut de la page

Lesson plans

Des plans de séances ou de séquences d’enseignement plus ou moins détaillés.

19 autres articles dans cette rubrique

Morceaux choisis


Contribuez à maintenir ces pages sur la toile.
Paiement sécurisé par Paypal ou CB

Frais d'hébergement depuis 2009 : 230 €
Total des dons depuis 2009 : 99 €

Another Teacher's Website est motorisé par SPIP.

Contribuez au contenu de ce site